Pour un accompagnement démocratique de l'enfant - 22/04/03

Pour un accompagnement démocratique de l’enfant – 22/04/03

86,00 $128,00 $ + tx

Effacer

Description

Apprendre à faire confiance à l'enfant pour provoquer un sentiment de fierté et instaurer chez lui un processus de responsabilisation.

  • Devenir un intervenant démocratique, au service du développement de l’enfant
  • Accepter de faire confiance à l’enfant pour qu’il développe son estime de soi et son sens des responsabilités
  • Soutenir l’enfant dans son jeu pour qu’il trouve une solution par lui-même et développe son potentiel

NOUVEAU : Retour & échange (optionnel) avec la formatrice sur les concepts de la formation 2 mois plus tard, au coût supplémentaire de 25$ + tx (Groupe de 8 à 15 personnes)

 

Pourquoi choisir l'approche démocratique ?

Beaucoup de membres du personnel éducatif ont été éduqués de façon directive. Ce modèle était dominant dans les années ‘70 à ‘90. Fort de cette expérience, la tendance est de reproduire ce modèle directif, souvent inconsciemment. Un des effets de ce modèle d’intervention est de générer chez l’enfant un sentiment d’impuissance voire de dépendance à l’adulte.

En revanche, accompagner l’enfant de manière démocratique, c’est accepter de lui faire confiance. Cette posture provoque généralement chez l’enfant un sentiment de fierté et instaure chez lui un processus de responsabilisation.

À chaque fois qu’un enfant est confronté à une situation « difficile », l’adulte peut, soit gérer la situation à la place de l’enfant, soit le soutenir afin de l’aider à trouver une solution par lui-même. Lorsque l’enfant parvient à régler la situation par lui-même en étant soutenu par l’adulte, il en retire davantage d’apprentissages au plan socioaffectif.

Cette posture démocratique modifie la conception du rôle de l’intervenant. En effet, le principe sous-jacent est de réduire le nombre d’intervention en lien avec des incidents affectifs ou disciplinaires. Ainsi, libéré de ces tâches de gestion, l’intervenant possède plus de temps pour développer un lien d’attachement avec l’enfant. À son tour, une meilleure relation élève-intervenant permet alors de diminuer le nombre d’incidents.

À l’heure actuelle, les recherches démontrent des habiletés sociales moins développées chez les enfants, ce qui a tendance à rendre le travail du personnel éducatif plus exigeant puisque ceux-ci sont confrontés à des enfants qui fonctionnent moins bien en groupe que par le passé.

 

*Un minimum de 15 personnes (et maximum 24) doivent être inscrites pour que la formation ait lieu.

UGS : ND

Informations complémentaires

Êtes-vous membre du CQDPP ?

Oui, Non

Retour & Échange (optionnel)

Avec Retour & Échange, Sans Retour & Échange